PLACEMENT TEST PROGRESS
Test not started

Welcome to the GUS Canada Colleges Online French Test

This test is designed to measure your understanding of French grammar, vocabulary, and phrasing, and give you a general idea of your French language level. Once you complete the test, you will get an email with your preliminary GCAS French level, which will be confirmed by your French Interview.

What to expect:

  • There are 70 questions.
  • Read each question carefully and choose the best answer.
  • You will have 90 minutes to finish the test.
Student Advisor/Agency

Partie 1 - GRAMMAIRE 1

1. Choisissez le mot convenable pour compléter les phrases suivantes.

______ 20 ans

A) Je suis B) J’ai C) J’ais D) J’étais

2. Le français est une ___ langue.

A) beau B) bon C) belles D) belle

3. Annie est une étudiante ___

A) québécois B) québéçois C) québécoise D) québécoises

4. Sam et Julie sont anglophones. Ils ___ anglais.

A) parle B) parlent C) parles

5. Lundi prochain, je ___ mon programme à l’Institut Trebas.

A) commence B) commencer C) commencé D) commençait

6. Stéphanie est née ___.

A) à la Suisse B) au Belgique C) dans le Canada D) en Angleterre

7. Picasso est un peintre ___ nous admirons beaucoup.

A) que B) à qui C) quel D) dont

8. La petite amie de mon frère est ___.

A) gentille B) neuve C) joli D) divorcé

9. Les phrases ___ dans son cahier contiennent des erreurs.

A) écrit B) écrite C) écrites C) écrits

10. Ils sont revenus des États-Unis ___ .

A) en 2004 B) avec 50 ans C) dans les ans 80 D) devant l’année 2006

11. Avec le fromage, ça serait bien de boire ___ bon petit verre ___ vin rouge.

A) de .... de B) un .... de C) le .... du D) de .... du

12. Le mari de Madame Duchamp est architecte, et elle travaille régulièrement avec ___ .

A) les B) lui C) eux D) elle

13. Bien souvent, on dort mal quand on a ___ mangé.

A) très beaucoup B) trop beaucoup  C) trop C) très trop

14. Madame Deschamps s’habille toujours ___ .

A) élégant B) élégante C) élégantement D) élégamment

15. Il a plu ___ tout le week-end.

A) depuis B) pendant C) pour D) sur
Please complete all options before continuing.
CONTINUE

Partie 2 – GRAMMAIRE 2

16. Choisissez le mot convenable pour compléter les phrases suivantes.

Donnez-moi ___ s’il vous plaît!

A) des tomates B) un kilo des tomates C) deux kilos de tomates D) de la tomate

17. Carla est ___ sa sœur.

A) si grande que B) aussi grande que C) même grande comme D) plus grande comme

18. La Marmite » est ___ restaurant de la ville.

A) la meilleure B) le mieux C) le meilleur D) la plus bonne

19. ___ a répondu au téléphone.

A) C’est le directeur qui B) Ce sont elles que C) C’est Patrick qu’ D) C’est moi qui

20. S’il, ___ beau, nous irions nous promener.

A) faisait B) ferait C) serait D) devenait

21. ’aime beaucoup le cinéma. Et vous, ___ vous intéresse ?

A) qu’est-ce que B) à quoi C) pour quoi D) qu’est-ce qui

22. Je regrette ___ votre livre et je vais vous en acheter un autre.

A) que j’as perdu B) que je perde C) de perdre  D) d’avoir perdu

23. ___ aiment le fromage, d’autres préfèrent les yaourts.

A) Quelqu’un B) Certains C) N’importe qui D) Quelques

24. Je ne connais pas cette histoire. ___

A) Raconte-me-la! B) Raconte-la-me! C) Raconte-la-moi! D) Raconte-la à moi!

25. Où as-tu acheté ces chaussures ? Ce sont ___ de ma sœur.

A) celles B) cettes-ci C) celui D) ceux-là

26. ___ ce travail ensemble !

A) Fais B) Ferons-nous C) Faisons D) Faites-vous

27. Voici nos suggestions. Quelles sont ___ ?

A) ses leurs B) celles d’eux C) les vôtres D) les tiennes

28. Je n’ai pas du tout aimé ce livre. Et toi ?___.

A) Moi non plus B) Moi aussi C) Moi pas plus D) Moi aussi pas

29. Tu m’as acheté la jupe rose, ___ elle soit trop cher.

A) parce que B) pour que C) pendant que D) bien que

30. Ah, voilà les papiers de la voiture !___ , s’il te plaît.

A) Me les donne B) Donne-moi-les C) Donne-les-moi D) Donne les à moi
Please complete all options before continuing.
CONTINUE

Partie 3 – GRAMMAIRE 3

Indiquez à quelle classe de mots appartiennent les mots relevés dans chacune des phrases.

Elle aimerait trouver un emploi passionnant.

31. Elle

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

32. emploi

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

33. aimerait

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

34. passionnant

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

David rêve de voyager pendant une année entière.

35. David

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

36. rêve

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

37. entière

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

38. une

A) nom B) adjectif C) déterminant D) verbe E) pronom

Mettez les verbes entre parenthèses aux temps passés qui conviennent (l'imparfait, le plus-que-parfait ou le passé composé) et accordez-les.

39. Je___ (se promener) seule sur un petit chemin qui ___(longer) la mer. À un moment, je ___ (voir) au loin la silhouette d'un homme qui ___ (faire) son jogging.

A) promenait – longe – voyais – a fait B) me promenais – longeait – j’ai vu – faisait C) me promenais – longeait – vois – fait

40. Elles___ (être) très amies mais l'une des deux ___ (partir) en Suède dans le cadre d'un séjour Erasmus. Elles ___ (devoir) se quitter, elles qui ne ___ (ne jamais séparer) !

A) étaient – est partie – ont dû – s’étaient jamais séparées B) ont été – partirait – devaient – ne sont jamais séparées C) sont – partent – doivent – s’était jamais séparé

41. Il___ (ne pas parler) bien anglais et il ___ (encore ne jamais aller) dans un pays anglophone mais, cette année, il ___ (décider) d'aller au États-Unis et il ___ (choisir) une des meilleures universités.

A) ne parle pas – n’étaient encore jamais allée – est décidé – choisissait B) n'a parlé pas – n’a pas jamais encore allé - a décidée - choisi C) ne parlait pas – n’était encore jamais allé – a décidé – a choisi

42. Je___ (ne jamais parler) à cet étudiant et je ___ (ignorer) tout de lui et puis un jour on ___ (se rencontrer) chez des amis communs, on ___ (discuter) et je ___ (le trouver) vraiment intéressant.

A) n'ai jamais parlé – j’ai ignoré – s’est rencontré – trouve le B) n’avais jamais parlé – j’ignorais – s’est rencontrés – a discuté – l’ai trouvé C) ne jamais parle – j’ignorait – s’est rencontrées – trouvais le D) I go

Complétez avec les participes passés des verbes entre parenthèses. Faites les accords nécessaires.

43. Elle est ___ (apparaître) au bout de la rue et il s'est ___ (produire) en moi quelque chose d'étrange : j’ai ___ (recevoir) comme une décharge électrique. Je suis de nature timide mais je n’ai pas ___ (craindre) de l’aborder.

A) aparue – produits – recu – crainte B) apparue – produite – reçevu – crainte C) apparue – produit – reçu – craint

44. On a échange quelques mots, et je lui ai ___ (dire) que je voulais la connaître. Elle s'est ___ (taire) mais m’a ___ (sourire), a ___ (écrire) son numéro de téléphone sur un bout de papier.

A) dit – tue –souri – écrit B) dite – taru –sourie – écrits  C) dit – tu –souri – ecrite

45. Nous nous sommes___ (revoir) le jour suivant. On a ___ (découvrir) qu'on avait de nombreux points communs. Très vite, je lui ai ___ (ouvrir) mon cœur. Pour la Saint-Valentin, j'ai ___ (peindre) son portrait.

A) revus – découvert – ouvert – peint B) revue – découverte – ouverte – paint C) evues – découverais – ouvertes – peinte
Please complete all options before continuing.
CONTINUE

PARTIE 4 – VOCABULAIRE

46. Choisissez le mot qui convient.

La météo prévoit ___pour cet après-midi. ?

A) un éclaircissement B) une embellie C) une altercation D) une clarification

47. J’en ai assez de toutes ces disputes ! On fait___?

A) la gueule B) la paix C) une réconciliation D) un oubli

48. Toutes mes félicitations pour la ___ de votre fils !

A) valorisation B) succès C) naissance D) mariage

49. Hugo a été licencié. Maintenant, il est ___.

A) en congés B) à postuler C) libre d’emploi D) au chômage

50. Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations ___.

A) meilleures B) distingués C) les meilleures D) les plus distinguées

51. Quel succès foudroyant ! Nos ventes ont ___ en l’espace d’un an

A) quatruplé B) sextuplé C) cintuplé D) tréplé

52. Un ___ d’opinion révèle que 69% des Canadiens aiment leur patron

A) témoignage B) sondage C) interrogatoire  D) enquête

53. Je n’ai rien mangé depuis ce matin : j’ai une faim ___ .

A) de loup B) d’ours C) de lion D) de cheval

54. Ces nouvelles mesures ont ___ à la cohésion de l’entreprise.

A) gravement nui B) grièvement contribué C) sérieusement endommagé D) abondamment fortifié

55. À Paris, il vaut mieux utiliser les transports ___ .

A) publiques B) en commun C) citadins D) interurbains

56. Penser est ___du philosophe

A) le comportement B) la posture C) la tâche D) le propre

57. Pour l’éducation de leurs enfants, les parents touchent les ___ familiales.

A) allocations B) subventions C) perceptions D) cotisations

58. Soulignons ensemble les ___ du texte.

A) mot-clé B) mots-clé C) mot-clés D) mots-clés

59. Ouf ! Me voici presque au bout de mes peines ! Ce test est décidément___ !

A) pointilleux B) inébranlable C) ardu D) débrouillard

60. Anaïs est incapable d’épargner : elle ___ tout ce qu’elle gagne.

A) paie B) dépense C) jette D) garde
Please complete all options before continuing.
CONTINUE

Partie 5 – COMPRÉHENSION ÉCRITE

Lisez les textes attentivement et répondez aux questions.

TEXTE 1

Aujourd'hui, 26 % des personnes handicapées sont au chômage. En cause, selon beaucoup, les préjugés dont elles sont victimes. Préjugés que la neuvième semaine pour l'emploi en leur faveur, qui vient de débuter, entend combattre. L'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) et la Ligue pour l'Adaptation du diminué physique au travail (Adapt) veulent mobiliser autour du slogan "Agir, c'est réussir".

« Le handicap, lorsqu'il est visible, est encore trop souvent associé à l'incompétence. La mobilisation est plus que jamais nécessaire pour modifier le regard sur le handicap », expliquent les deux associations. Aujourd'hui, rappellent-elles, « 215 000 personnes handicapées sont à la recherche d'un emploi et restent, en moyenne, deux fois plus longtemps sans activité. »

Pourtant, 87% des entreprises qui emploient des travailleurs handicapés s'en disent satisfaites et 62% des entreprises qui n'en emploient pas estiment qu'une telle expérience « pourrait se dérouler de manière satisfaisante », selon un sondage réalisé en vue de la semaine d'action. « On observe ainsi que le passage à l'acte est déterminant pour les chefs d'entreprises, puisqu'ils sont majoritairement satisfaits lorsqu'ils ont effectué une embauche », a commenté le directeur général de l'Adapt, Philippe Velut.

D'après des témoignages de chefs d'entreprise recueillis dans le Guide France Info Le salarié handicapé dans l'entreprise, ce dernier est « un salarié comme les autres, avec en plus, la volonté de s'en sortir. » Souvent « plus productif que les autres », il crée « un effet fédérateur dans une équipe de travail » où les petits problèmes courants sont « relativisés. »

61. Les travailleurs handicapés sont bien intégrés dans les entreprises où ils travaillent.

A) Vrai B) Faux

62. Même si elles travaillent bien, les personnes handicapées sont moins performantes que les autres employés.

A) Vrai B) Faux

63. Quel est le thème général de cet extrait ?

A) la condition de travail des handicapés B) la mobilisation pour l'emploi des personnes handicapées C) les associations de défense des personnes handicapées

64. Quel pourcentage de personnes handicapées ont un emploi ?

A) 26 % B) 55 % C) 74 % D) 87 %

65. Qu'est-ce qui freine le développement de l'emploi des personnes handicapées ?

A) le manque d'information des chefs d'entreprise B) une position de principe des chefs d'entreprise C) la difficulté des chefs d'entreprise à prendre cette décision

TEXTE 2

Il y a quelques années, Cécile Letelier a décidé de changer de métier et de créer une société de « relocation et de mobilité ». Elle assiste les salariés expatriés qui viennent s'installer à Saclay dans les Yvelines.

Cette ancienne ingénieure de l'industrie automobile s'explique : « Je commence par la recherche d'un logement, mais je m'occupe également de faire inscrire les enfants dans les établissements scolaires ou les clubs de sport. Je prends en charge des tâches aussi diverses que l'abonnement EDF, l'inscription à des cours de français ou de cuisine, les formalités fiscales, les titres de séjour... Je peux aussi accompagner le conjoint ou la conjointe dans une recherche d'emploi... »

Cécile parle plusieurs langues et a été expatriée à plusieurs reprises, au Portugal, en Suède et en Autriche. Sa sœur a bénéficié des services d'une société de relocation en revenant d'une expatriation en Italie. « Ces expériences m'ont donné l'envie de lancer ce projet, souligne Cécile. Je sais que le salarié est assez rapidement intégré dans sa nouvelle entreprise, mais lui et sa famille ont besoin de repères pour la vie de tous les jours, au moins pour surmonter la barrière de la langue ou pour s'adapter culturellement. »

Pour pouvoir répondre à toutes sortes de questions, Cécile n'est pas seule et s'appuie sur un réseau de partenaires : agences immobilières, experts-comptables, spécialistes des questions administratives. En tout, elle évalue à 2000 € le coût moyen de son intervention par foyer. « Mais la demande n'est jamais la même, explique-t-elle. Il faut savoir s'adapter au style de vie des gens et proposer des prestations à la carte. »

66. Cécile Letelier peut faire face seule aux différents types de problèmes qui lui sont posés.

A) Vrai B) Faux

67. Les salariés expatriés ne rencontrent pas de difficultés majeures pour s’insérer dans leur nouveau travail.

A) Vrai B) Faux

68. Quel est l’objectif de l’auteur de cet article ?

A) Présenter une offre d’emploi B) Partager une expérience C) Rapporter un récit de voyage

69. « Proposer des prestations à la carte », c’est offrir :

A) des conseils pour se restaurer près de chez soi B) des services varies en fonction des besoins C) des formules avec un tarif fixe pour tous

70. Selon cet article, quelle doit être la principe qualité de Cécile Letelier pour réaliser ce travail ? Elle doit être :

A) polyvalente B) cultivée C) bricoleuse

TEXTE 3

Lorsqu’elle s’envoie pour le Sénégal, Réjane Samour est tout juste diplômée d’une école d’ingénieurs. Mais après avoir enseigné un an les mathématiques à la frontière du Mali, elle revoit son projet professionnel initial. « Ça m’a tellement plus que j’ai passé le concours pour devenir professeur de maths », raconte Réjane qui travaille désormais dans un collège de Marseille. Un changement de carrière qu’elle n’aurait pas imaginé si elle n’avait pas quitté la France.

Comme elle, des centaines d’étudiants et de jeunes diplômés partent chaque année en mission de solidarité à l’étranger, en service civique, ou en bénévolat. Et qu’elle soit humanitaire ou liée à l’aide au développement, une expérience solidaire à l’étranger modifie leur façon d’être, développent des qualités humaines et relationnelles qui intéressent fortement les recruteurs. C’est la raison pour laquelle certaines écoles supérieures intègrent depuis quelques années une période d’engagement solidaire à leur cursus.

Dans l’École supérieure de commerce de La Rochelle, 750 étudiants s’investissent auprès d’une association, en France ou à l’étranger. Ceux-là, à leur retour, se déclarent plus autonomes et plus connectés aux autres. Pour leur directeur, « cela multiplie les possibilités d’embauche de ces futurs cadres, qui possèdent plus que des compétences en marketing ou en finances ».

Pour les spécialistes du recrutement, les atouts des diplômés « solidaires » sautent aux yeux. Leur ouverture au monde et aux autres en font des jeunes souvent plus responsables.

71. Réjane Samour a réalisé un stage d’ingénieure en Afrique.

A) Vrai B) Faux

72. Réjane Samour est actuellement enseignante à Marseille.

A) Vrai B) Faux

73. Qu’on observe-t-on chez les étudiants au retour d’une mission de solidarité ?

A) Ils veulent repartir au plus vite. B) Ils ont des difficultés à s’adapter. C) Ils en reviennent transformés.

74. Quels sont les atouts que les recruteurs soulignent chez les diplômés solidaires ?

A) Ils sont plus dynamiques. B) Ils sont plus mûrs. C) Ils sont plus créatifs.
Please complete all options before continuing.
CONTINUE
CONGRATULATIONS

Part One: 12 correct out of 15
Part Two: 10 correct out of 15